9 SEMAINES 1/2- EXTRAIT 1

unnamed9 SEMAINES 1/2
Elizabeth Mc Neill

Extrait 1

La première fois que nous avons couché ensemble, il m’a tenu les mains derrière la tête. Ça m’a plu. Il m’a beaucoup plu également. Il était fantastique, romantique, drôle, brillant, parlait de choses passionnantes. Et il m’a énormément fait jouir.

La deuxième fois, il a ramassé le foulard que j’avais jeté par terre en me déshabillant, a souri et m’a dit: « Tu veux bien que je te bande les yeux? » Personne ne m’avait jamais fait ça au lit. Ça m’a plu. Il m’a plu encore davantage que la première fois, à tel point qu’après, en me lavant les dents, je n’arrêtais pas de sourire dans la glace: vraiment, j’avais trouvé un amant merveilleux.

La troisième fois, il m’a plusieurs fois menée au bord de l’orgasme. Alors que je n’en pouvais plus — il venait de se retirer pour la dixième fois —, j’ai entendu ma propre voix, flottant pour ainsi dire au dessus du lit, le supplier de continuer. Il m’a reprise. je commençais déjà à tomber amoureuse.

La quatrième fois, alors que j’étais si excitée que je ne pensais plus à rien, il a de nouveau utilisé le foulard pour m’attacher les poignets. Ce matin-là, il avait envoyé treize roses à mon bureau.

extrait de « 9 semaines 1/2 », Elizabeth Mc Neill. Tous droits réservés.
 ©Elizabeth Mc Neill, 1978.
 ©Editions Au diable vauvert, 2013, pour la première édition.
 ©LGF, 2015, pour la traduction française de la postface.
Crédit Photo: Rita Moreno, Marlon Brando " The night of the Following day". Tous droits réservés.

A PROPOS DE L’AUTEURE:  Elizabeth Mc Neill est le pseudonyme d’Ingeborg Day. Editrice pour Ms Magazine, elle publie en 1978, sous le pseudonyme d’Elizabeth Mc Neill, le Corps étranger, qui sera ensuite réédité sous le titre de 9 semaines 1/2 après son adaptation au cinéma en 1986 par Adrian Lyne avec Mickey Rourke et Kim Basinger. En 1980, elle publie un roman autobiographique, Ghost Walt. Elle s’est suicidée en 2011.
 

Laisser un commentaire