*EXTRAIT*

c2ec275c350e4eb47ec0542b81c38fbd

Taberi River
 
Gilda Gonfier
 
 

Il lui avait ordonné de s'allonger nue, dans la chambre aux persiennes ouvertes sur la forêt de Citrus Creek. Leto avait obéi. Menue, la peau noire, la jeune femme trouvait ses seins trop petits et ses fesses trop grosses. Dans la lumière du jour, elle les avait pourtant exhibées, lascive. Léto ne se sentait belle que dans les yeux de son amant.

Il était resté debout à côté du lit, la fixant. Elle avait respiré un peu fort. La peur qu'il lui reprochât de ne pas mouiller assez l'avait rendue anxieuse. A la fois pour se rassurer et l'exciter, elle avait mis un doigt dans son sexe. 

- Enlève-le!

Elle l'avait fait.

Il s'était alors allongé à ses côtés et avait sucé son sein gauche, tout en forçant avec ses doigts la résistance de son intimité. Elle l'avait enlacé, s'offrant dans un soupir à une caresse plus profonde encore.

- Tu aimes être tenue, avait-il affirmé.

Son oui s'était éteint dans la bouche de son amant. Son corps était prêt au plaisir que ces mots promettaient. Il savait lui donner ce qu'elle appelait la caresse. Elle n'avait qu'à s'ouvrir pour jouir, le souffle court. Le pouce sur son clitoris, deux doigts enfoncés en elle, il la faisait mouiller, en lui répétant:

- T'es à moi, négresse.

Un jour où dans l'affolement de ses sens elle avait voulu s'échapper de la caresse, il l'avait maintenue sur le lit, son bras sur sa gorge lui interdisant tout mouvement, tétant et mordillant ses seins, la fouillant jusqu'à ce qu'elle capitule. Elle avait joui. La règle était que lui seul décidait de son plaisir. Il l'avait laissée tout l'après-midi, les mains attachées devant elle, allongée sur le ventre. Elle avait la croupe tendue, se languissant qu'il la pénètre. Il l'avait fessée tandis qu'elle frottait sa fente sur ses mains, plus violemment quand elle avait écarté les jambes, relevé son cul. Il avait claqué sa chatte en lui murmurant des insanités. Elle aurait plus tard sa punition pour s'être ainsi donné du plaisir sans qu'il le lui ait ordonné.

Léto aimait qu'il la domine. Elle lui avait confié son corps et sa jouissance. Elle s'en était remise totalement à lui, soumise, nue, de jour comme de nuit, offerte. C'est ainsi qu'ils avaient passé une semaine à Mango Cottage, Citrus Creek, Dominique.

Puis il l'avait quittée.

 
Crédit photo: Tous droits réservés.
©2015, Gilda Gonfier. "Volcaniques: une anthologie du plaisir." © 2015, Editions Mémoire d'encrier. Tous droits réservés.
A PROPOS DE L'AUTEURE
Gilda Gonfier a publié sa première nouvelle dans Guadeloupe temps incertains (revue Autrement, 2000). S'ensuivent d'autres écrits, notamment en 2008, la pièce de théâtre Le Cachot et deux courts textes de théâtre parus chez Lansman Editeur. Elle est la lauréate, avec Doumey Durieux, du prix du Conseil général " Livres jeunesse en Caraïbe" en 2008-2009, pour un album bilingue français-créole: Zandoli mandé maye/L'Anoli amoureux. Elle a aussi réalisé deux fictions radiophoniques: une adaptation de sa pièce Le Cachot et Parlez-moi d'amour, diffusées sur Guadeloupe Première. Bibliothécaire et l'une des premières coordinatrices du Mois du film documentaire en Guadeloupe, elle est aussi présidente de l'association Varan Caraïbe depuis 2006, qui accompagne la réalisation de courts métrages documentaires sur la Guadeloupe d'aujourd'hui.

1 commentaire sur "*EXTRAIT*"Donnez votre opinion →

Laisser un commentaire